fer-brut

Ou trouver du fer ?

Le fer représente plus de 90% de la production mondiale de métaux ferreux. Il peut être transformé en acier ou même en médicament contre l’anémie. C’est de très loin le métal le plus utilisé: il représente 95 % de la production mondiale de métaux ferreux.

Le fer à l’état brut

Le fer est un élément abondant dans la voie lactée. En effet, l’univers est composé entre autre d’hydrogène à 73,9%, d’hélium à 24%, de néon, d’azote et de fer à 0,1% chacun. Il s’agit d’un élément présent en grande quantité sur les étoiles géantes rouges. Il est aussi très abondant dans le noyau des planètes et dans les météorites. Sur terre, il provient le plus souvent de météorites ou de la croûte terrestre.

Le fer dans l’industrie

Le fer est connu depuis des millénaires. Il a été déterminant dans la révolution industrielle en tant que matériau de base pour la fabrication des machines.  Il est d’ailleurs le principal élément de l’acier et de la fonte. De par ses propriétés, le fer et ses composés interviennent dans de nombreux domaines tels que l’industrie de chimie lourde (ammoniac, essence, minerais …), l’industrie du bâtiment, les transports, l’industrie textile, les peintures, l’imagerie médicale, l’agriculture, l’industrie de haute technologie … . Aujourd’hui, les usages les plus courants du fer sont la fabrication de métal, d’instruments, de machines ou encore de véhicules de transport. Le fer est un matériaux facilement recyclable.

Le fer dans le corps humain

C’est également un élément constitutif de l’hémoglobine. Trop peu de fer constitue un risque d’anémie tandis que trop de fer est néfaste pour les organes comme le cœur, le foie ou encore les yeux. Le fer joue également un rôle majeur dans la réponse immunitaire anti-infectieuse et la tolérance de l’organisme à un effort.

Le fer dans les aliments

La viande rouge, la volaille, le poisson et les fruits de mer renferment du fer. Le fer est également présent dans les végétaux comme les fruits, les légumes les graines…

Le fer dans l’air

Le fer est très peu volatil, en effet, sa concentration dans l’air est très faible. En revanche, en fonction de la qualité de l’air, de l’urbanisation, de l’industrie et de la pollution, elle varie. Près des usines productrices d’acier, les concentrations augmentent.

Le fer dans l’eau

Le fer est très peu soluble. Aussi, il est présent en plus grand concentration suite au lessivage de sol par les eaux de pluie. Le fer retrouvé dans l’eau est aussi lié à la corrosion des canalisations métalliques, au traitement des eaux ou encore aux rejets industriels, agricoles et urbains.

« Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même. »