Quid du recyclage du fer ?

Sans nul doute, le fer est l’un des métaux les plus anciens que l’Homme ait appris à travailler. Les historiens admettent que l’on trouve des traces de son utilisation remontant à 8000 ans avant Jésus Christ. Et quelques 4000 ans plus tard ; il s’avère que son usage était d’ores et déjà monnaie courante en Égypte. Or, son attrait ne s’est pas terni au fil du temps puisque qu’encore de nos jours ; de nombreux objets du quotidien sont en fer. Cependant, nos sociétés modernes sont confrontées à la nécessité de recycler les ressources. Fer y compris. Dès lors, pourquoi et comment recycler le fer ? La réponse en quelques mots.

Pourquoi recycler le fer ?

Le sujet du recyclage est très souvent évoqué ces dernières années. En effet, notre belle planète bleue souffre des affres de notre surconsommation qui produit de plus en plus de déchets de toutes sortes. Et les métaux n’échappent pas à la règle. Au contraire, recycler les métaux tels que le fer a de nombreux avantages. Dont la protection des sols et de l’environnement bien entendu, mais aussi l’économie des ressources. Car à force d’extraire le fer du sol, celui-ci pourrait se faire rare et venir à manquer dans les prochaines années. De même, trouver une alternative à l’extraction des métaux via le recyclage permet d’éviter les dépenses énergétiques inhérentes au processus. Ainsi que la pollution générée par les machines indispensables à celui-ci. En outre, recycler le fer et le transformer s’avère en réalité plus rapide que d’extraire ce dernier. Par conséquent, il apparaît que ce procédé n’a finalement que des atouts ; aussi pratiques qu’éthiques !

Comment recycler le fer ?

Cela étant dit, comment s’y prendre pour réaliser une telle prouesse ? A vrai dire, le recyclage du fer passe par quelques étapes fondamentales … En premier lieu, le tri qui consiste à isoler le fer (via un électro-aimant) des déchets non ferreux. Lesquels ne pourront pas être recyclés ou doivent être travaillés selon une méthode différente. Une fois le fer trié, il faudra le cisailler ou le découper ; selon le résultat voulu. Cependant, le fer pourra également être compacté et broyé par le biais de machines spécifiques. Seulement après vient le tri dit post-broyage ; puis la mise en paquet et l’essorage de la matière.

Ainsi, ce n’est qu’une fois toutes ces tâches remplies que l’on pourra parler de fer recyclé. Et offrir à celui-ci une nouvelle vie !

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.