Recyclage des métaux : le b.a.-ba.

Alors que l’on parle de plus en plus d’écologie et de consommation responsable des ressources, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur le cas des métaux. En effet, difficile d’imaginer aujourd’hui notre quotidien sans eux et pourtant, au vu des réserves restantes ; il se pourrait bien que la question finisse par se poser … A titre d’exemple, il nous reste aujourd’hui à peu près 40 ans de réserves de cuivre et 17 ans de réserves d’étain. Tandis que la durabilité des ressources en fer est estimée par les experts à 440 ans et celle de l’aluminium à 220 ans. Une échéance finalement très brève à l’échelle de l’histoire planétaire. Et cela sans même évoquer les dommages que l’exploitation des métaux bruts cause chaque jour à la planète.

Pourquoi recycler les métaux ?

En effet, en plus d’être une ressource épuisable et limitée, le métal brut ne peut être extrait sans nuire à l’environnement. Beaucoup le savent, le métal met extrêmement longtemps à se décomposer. Plus de 50 ans pour une toute bête canette laissée dans la nature. Mais outre cette difficulté, l’exploitation même des minerais est polluante et dommageable pour notre environnement.
Voilà pourquoi il est plus judicieux de recycler des métaux déjà usités. De plus, il est à noter que le métal peut être recyclé indéfiniment.

Comment se passe le processus de recyclage des métaux ?

Le processus de recyclage des métaux est relativement simple : après collecte et tri entre métal ferreux (c’est-à-dire attiré par un aimant) et non ferreux ; les métaux sont broyés et nettoyés avant d’être mis au four à 1600°. Après quoi, ils pourront être reconditionnés sous une infinité de nouvelles formes. Et commencer leur toute nouvelle vie. Un procédé parfait puisqu’il est peu gourmand en énergie par rapport à l’extraction initiale de minerais et permet d’économiser nos ressources de métal tout en préservant l’environnement.

Quels métaux peuvent être recyclés ?

A vrai dire ; la plupart des métaux peuvent être recyclés. Il en est ainsi du cuivre, du zinc, de l’aluminium, du fer, de l’inox, de l’acier, du plomb, du bronze ou du laiton. Des ressources à moindre coût que l’on peut trouver par exemple sur les batteries au plomb, les câbles en cuivre ou les câbles en aluminium. Voire sur des enseignes, des pièces mécaniques défectueuses, des jantes, du grillage, des poteaux, ou encore des bonbonnes de gaz vides …
Et s’il s’agit d’un élément trop encombrant pour être recyclé par un particulier, pensez simplement aux sociétés spécialisées dans le recyclage des métaux qui viendront directement les prendre en charge à votre domicile.

Une belle façon d’aider la planète au quotidien !

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.